Musique Acousmatique

Ces musiques doivent être écoutées sur un bon système audio stéréo à un volume suffisant, en position confortable et si possible dans la pénombre.

Des extraits sont téléchargeables.

A la demande jlhargous@wanadoo.fr possibilité de pouvoir les écouter dans leur intégralité



Hurbiletik/Urrunetik 33'42'' (Proche/Lointain)

Pièce créée les 30 & 31 Mai 2014 dans les grottes d'Isturitz & Oxocelhaya

Cette pièce a pour point de départ des enregistrements effectués dans et autour des grottes d'Isturitz et Oxocelhaya durant l'année 2013.

Film pour les oreilles selon l'expression de Michel Chion, on peut la considérer comme un cheminement onirique à travers les grottes elles mêmes et les activités s'y rattachant.

Il s'agit avant tout d'un travail de composition musicale. Tel un voyage à travers les strates du temps, une représentation sonore imaginaire des forces telluriques mises en œuvre dans la formation et l'évolution des grottes, ponctuée de séquences réalistes et paysages sonores naturels habités par la présence humaine que ce soit dans l'évocation ou l'anecdote.

Télécharger intégral en mp3






La fabrique du temps 9'49

Pièce créée en Octobre 2012 sur l'acousmonium du GRM à Paris. Prix spécial du festival di_stanze 2013

Scintillement des pierres/

brisure souffle métal/

les ombres résonnent dans les cavités blanches/

déferlement des chocs sur les surfaces plissées/

la roue s'obstine s'épuise s'abolit/

soudain béant à travers les déchirures du temps

le battement de l'inéluctable


Extrait La fabrique du temps en format wav 2'50



Ocean Night (à Jean Pinquié) 10'15

Pièce sélectionnée au 34ème Concours international électroacoustique de Bourges Juin 2007 et créée en octobre 2012 au 5ème Festival International de Musique Electroacoustique de Rome.

« s'étendre sur toute la longueur de l'horizon jusqu'à ce qu'un mugissement emplisse l'air et que se craquellent les nuages dans une apothéose d'orangés et d'ombres gigantesques, apercevoir sur l'eau de la nuit des fanaux scintillants qui guident le regard jusqu'à l'épuisement du voyage tandis que l'abîme s'ouvre sous un corps méconnaissable »


« quelque chose se défait des certitudes anciennes » Jean Pinquié


Analyse critique de la pièce

La composition évolue en un continuum, une réflexion sur des mutations de timbre (typique dans la musique spectrale ) et sur les transformations entre des matières à large bande et des pédales de hauteur - parfois 2-3 tons d'intervalles clairs - (comme exploré dans plusieurs œuvres de G.Ligeti). La pièce atteint une bonne facture dès sa prémisse créant un environnement spatial très dense qui enveloppe l'auditeur dans une perception de grand espace, suggérant une écoute synthétique plutôt qu'un chemin analytique/narratif à travers la composition. La matière sonore utilisée inclut des aigus synthétiques, de la synthèse vocale et des formes brèves comme de marimba dans la partie centrale qui interagissent et rehaussent certains faux-bourdons et sur la fin une pulsation double qui ralentit, mais étrangement pas dans un ralentissement strictement régulier comme l'auditeur pourrait s'y attendre. Généralement les fondus entrants et sortants avec lesquels presque chaque matière est formée empêchent l'auditeur de mémoriser un sens narratif et renforcent l'atmosphère globale. La qualité du son même est excellente de par ses caractéristiques spatiales retransmises en stéréo. L'exécution acoustique de cette pièce transmettra tout son contenu spatial d'une façon efficace.


Extrait Ocean Night en format wav 3'


Las serranas del Arcipreste 27'

Fresque électroacoustique en 5 parties créée en 2003

A partir du "Libro de buen amor" de Juan Ruiz "arcipreste de Hita", classique de la littérature espagnole du XIVème siècle

Texte en espagnol

lire puis télécharger extrait Las serranas del Arcipreste 2'50

Pourquoi n'y a-t-il pas rien ? 14'08

Une pièce acousmatique terminée en 2001, prix international de musique électroacoustique SGAE 2002. Elle a été jouée 2 fois à Paris et à Nantes en 2002 ainsi qu'à la Biennale internationale de musique électroacoustique de Saô Paulo (Brésil)

Double CD incluant les prix 2002 & 2003 publié à Madrid par la Fundaciòn Autor (Mars 2004)

Extrait Pourquoi n'y a-t-il pas rien en format wav 2'37





Iluna eta gero 3'47

Sélectionnée et créée au Festival Musica Viva de Lisbonne en 2009

Télécharger Iluna eta gero intégral en format wav



Diztira 12'08

Poème électroacoustique en basque créé en 1989 à Hendaye

Extrait Diztira en format wav 2'58



Tam tam de nuit 9'50

Pièce acousmatique créée en 1986 à Toulouse

Extrait tam tam de nuit en format wav 2'53

Passé composé 3'04

Montage radiophonique 1999

Télécharger Passé composé intégral en format wav





Accueil